Finistère Nord : 3 jours sur la Route des Phares

Cap à l’Ouest pour un week-end dans le Finistère Nord ! La Bretagne, une région aux airs de bout du monde, un littoral sauvage et préservé, un émerveillement perpétuel, une atmosphère particulière qu’on ne retrouve nulle par ailleurs. Cette fois-ci, nous partons explorer la Route des Phares, du Phare du Petit Minou en passant à Brigognan avec son phare de Pontusval. C’est dans cette partie du Finistère que compte la plus forte concentration de phares au monde ! Plages de sable blanc, criques aux eaux cristallines, abers, visites de phares, randonnées, bonnes adresses…dans cet article de blog, nous vous partageons nos différentes étapes pour 3 jours de découvertes et de balades iodées !

vue-phare-petit-minou

finistere-nord-meneham-plage

 

JOUR 1 FINISTÈRE NORD | Du phare du Petit Minou à Portsall

En partant de Rennes, nous arrivons la veille au soir à Brest pour passer la nuit à l’hôtel Mercure Brest Centre Les Voyageurs. Idéalement situé en plein coeur de Brest, les chambres sont confortables et certaines bénéficient d’une magnifique vue sur la Rade de Brest. Après un délicieux petit déjeuner servi à l’hôtel, nous voilà prêts à partir à la découverte de la Route des Phares.

 

1- S’émerveiller devant le phare du Petit Minou

Nous commençons ce séjour en Bretagne par un arrêt au phare du Petit Minou. Du haut de ses 26 mètres, il marque le point d’entrée dans la Rade de Brest. Un lieu incontournable du Finistère ! Lorsqu’on se retrouve face au phare, on ne peut qu’être en admiration. Pour profiter d’une magnifique vue sur le phare et l’observer sous un autre angle, on vous conseille d’emprunter un bout du GR 34, le célèbre sentier des douaniers qui permet de faire le tour de la Bretagne par la côte. En contrebas, sur la droite se trouve la grande plage du Minou, réputée pour être un spot de surf. Une belle entrée en matière pour ce lieu particulièrement photogénique !

plage-petit-minou

2- Prendre de la hauteur au phare de Saint-Mathieu

Nous arrivons ensuite sur la pointe de Saint-Mathieu à Plougonvelin. C’est ici que se trouve le superbe phare rouge et blanc de Saint-Mathieu. Nous grimpons les 163 marches pour accéder à un panorama à 360 degrés sur la mer d’Iroise. On peut même y apercevoir au loin l’île de Molène. Époustouflant ! Nous avons fait une visite guidée et c’était vraiment intéressant d’en savoir plus sur l’histoire de ce lieu emblématique du Finistère. On apprend pas mal de choses sur le rôle et le fonctionnement d’un phare, le métier de gardien de phare à l’époque. On peut même apercevoir la lentille de Fresnel.

vue-phare-saint-mathieu

Après avoir respiré un bon air marin, on poursuit la visite par les ruines de l’ancienne Abbaye Saint-Mathieu. Un endroit magique, hypnotisant et plein de charme. Au même endroit se trouve le sémaphore, qui joue un rôle primordial en matière de surveillance des côtes et d’opérations de sauvetage.

vue-phare-abbaye-saint-mathieu

Plusieurs randonnées sont possibles au départ de la Pointe Saint-Mathieu. Une étape incontournable pour les randonneurs du GR34. En empruntant le sentier, vous pourrez profiter d’une magnifique vue sur la pointe Saint-Mathieu bordée de falaises abruptes de près de 20 mètres de haut. Un véritable condensé de Bretagne se trouve sous vos yeux !

pointe-saint-mathieu

Où manger au phare de Saint-Mathieu ? 

  • Le Bistrot 1954 : L’adresse à ne pas manquer pour un délicieux repas face à la mer d’Iroise. La décoration sur le thème de la mer est épurée et chaleureuse. Les produits locaux sont mis en avant pour une cuisine qui ravira vos papilles. Une belle adresse qu’on recommande !

restaurant-bistrot1954-saint-mathieu

3- Randonner à la presqu’île de Kermorvan

Nous partons ensuite en direction du Conquet pour nous rendre sur la presqu’île de Kermorvan. Comptez environ 1h aller/retour pour en faire le tour. La balade démarre fort avec une superbe vue sur la ria du Conquet. Tout au bout de la pointe se dresse face à nous le joli phare de Kermorvan. Sachez qu’il sera possible de le visiter pour la toute première fois cet été. L’occasion pour nous de revenir explorer encore d’autres pépites bretonnes ! Du haut de ses 20 mètres, le phare de Kermorvan domine fièrement sur son petit îlot rocheux.

ajonc-fleur-bretagne

La Presqu’île de Kermorvan, un incontournable de votre week-end dans le Finistère ! Longer le sentier côtier permet d’avoir de superbes points de vue sur la mer et la côte sauvage. À quelques centaines de mètres à droite du phare, se trouve une magnifique crique de sable blanc aux eaux turquoises. Comme une impression d’être arrivé sur une plage de bout du monde.

presqu'ile-kermorvan-crique

Vous pouvez ensuite prolonger la randonnée jusqu’à la magnifique grande plage des Blancs-Sablons, face aux îles de Molène et Ouessant.

plage-bas-sablons-finistere

4 – Découvrir la sublime pointe de Corsen

La route des phares se poursuit avec un arrêt au phare de Trézien, qui se situe dans les terres, contrairement aux autres. Du haut de ses 37 mètres, il surveille l’entrée du Chenal du Four. Il est possible de le visiter en été.

phare-trezien-finistere-nord

À proximité du phare, se trouve la magnifique pointe de Corsen à Plouarzel, le point le plus à l’ouest de France. Empruntez un bout du GR34 et découvrez des paysages sauvages, des criques et plages de sable blanc nichées entre des falaises. Ce jour-là, il faisait un grand ciel bleu laissant dévoiler une eau incroyablement bleu émeraude. Un beau mélange de paysage irlandais et caribéens ! Voilà, pourquoi, nous aimons tant notre région la Bretagne. Les paysages sont de toute beauté, sauvages et d’une diversité saisissante.

5- L’endroit parfait pour une pause goûter dans le Finistère Nord

Nous avons déniché l’adresse parfaite pour une pause goûter. Il s’agit du restaurant, café Le Chenal, situé à Porspoder. Le lieu est chaleureux. Des canapés confortables, un coin librairie de voyage, un large choix de thés du monde, des expositions, des concerts, un endroit où se sent immédiatement bien. Aux beaux jours, profitez de la terrasse avec vue face aux îles de Molène et de Ouessant.

le-chenal-cafe-restaurant

Où dormir ? 

La demeure Océane, une jolie chambre d’hôtes familiale située à quelques centaines de mètres du port de Portsall. Un endroit paisible.  Jennifer et sa famille vous réserverons un très bel accueil. Un délicieux petit déjeuner vous sera servi dans le salon.

Où manger ?

La Chaumine, crêperie à Porstall, à 100 mètres de la Demeure Océane, notre chambre d’hôtes.

 

JOUR 2 FINISTÈRE NORD | Sur les bords des Abers jusqu’au phare de l’île Vierge

Pour cette 2ème journée sur la Route des Phares, nous revenons quelques kilomètres en arrière en longeant la route touristique de Landunvez pour rejoindre la charmante petite chapelle de Saint-Samson. Un stop que nous n’avons pas eu le temps de faire la veille. La chapelle se trouve dans un cadre magnifique face à la mer. Aujourd’hui, la mer est plutôt agitée laissant apparaître un tout autre visage, un visage qui représente bien la Bretagne. Des vagues venant se fracasser sur les rochers, des embruns, une douce lumière de début journée, un moment hors du temps !

1- Se balader le long des dunes bretonnes

Changement de décor ! Nous voici sur la grande plage de Tréompan à Ploudalmézeau. Une plage de sable blanc bordée de dunes. La couleur du sable est saisissante. Un blanc éclatant ! Rien de tel qu’une superbe balade pour respirer le bon air marin.

dunes-treompan

plage treompan

2- Sur les bords des Abers

Dans le Finistère Nord, les paysages sont très variés et c’est ça qu’on aime. Après quelques kilomètres, nous voici arrivés sur les bords de l’Aber Benoît à Saint-Pabu. Un aber est une ria qui serpente parmi les paysages boisés et les champs. Les courants marins et les ruisseaux d’eau douce se mélangent. C’est ici qu’on déguste la « nacre des Abers », une huître aux arômes de noisettes et d’iode. Pour profiter du paysage, empruntez le GR 34 qui offre de jolis points de vue sur l’aber. La côte des Légendes et le pays des Abers vous surprendra !

aber-finistere-nord

3- Embarquement pour le phare de l’île Vierge

S’il y a bien une activité à faire dans le Finistère Nord, c’est la visite du phare de l’île Vierge. Il s’agit du phare le plus haut d’Europe et le plus haut du monde en pierre de taille avec ses 82,50 mètres. On y accède à pied lors des grandes marées. Nous, c’est en bateau que nous avons rejoint le phare. Depuis la pointe du Castel Ac’h, nous embarquons à bord d’une vedette des Abers pour une traversée de 5 minutes.

Se retrouver face à ce phare entouré de mer aux tons turquoises est une expérience en soi !

vue-phare-ile-vierge

L’intérieur est sublime avec ses milliers de carreaux d’opaline bleue. Sa lanterne émet une lumière blanche toutes les 5 secondes et sa portée est de 50 km ! C’est parti pour grimper les 383 marches de cet escalier en colimaçon. L’effort est récompensé par une sublime vue panoramique !

escalier-phare-ile-vierge

vue-ile-vierge

phare-ile-vierge

phare-ile-vierge

Vous trouverez également sur cette petite île un autre phare, plus ancien et plus petit, de 33 mètres, qui a été rénové et transformé en gîte pour accueillir jusqu’à 9 personnes. Voilà un endroit insolite où dormir.

Encore une belle journée qui s’achève par un joli coucher de soleil sur Landeda.

 

Où dormir ? 

  • Hôtel le Libenter : Idéalement bien situé sur le port de l’Aber Wrac’h à Landéda, cet hôtel propose des chambres confortables avec un excellent petit déjeuner servi dans la salle du restaurant Le Pot de Beurre qui se trouve être le même établissement.

hotel-le-libenter

Où manger ?

  • Le Pot de Beurre : Véritable coup de coeur de notre week-end sur la Route des Phares ! Nous avons passé un excellent moment dans ce restaurant situé sur le port de l’aber Wrac’h à Landeda. Une décoration épurée, une cuisine traditionnelle et gastronomique à l’ardoise avec des spécialités comme le Kig Ha Farz de Lotte. Des produits frais, des plats qui changent au fil des marées et des saisons. Pensez à réserver car c’est une adresse pépite !

 

  • Captain : Autre adresse coup de coeur, toujours à Landeda. Les galettes et les crêpes sont excellentes. La décoration porte sur le thème de la mer et des phares. Terminer une belle journée de découvertes en savourant une délicieuse galette bretonne face à la mer avec vue au loin sur le phare de l’île vierge, qui dit mieux ?

 

JOUR 3 FINISTÈRE NORD | La côte des légendes aux allures de caraïbes bretonnes

Pour cette dernière journée sur la Route des Phares, nous faisons un stop pour profiter d’un joli point de vue sur l’Aber Wrac’h de Beg An Toull à Plouguerneau. Les paysages changent en fonction des marées.

Nous continuons notre route pour se faire une belle balade sur la plage de Saint-Cava à Plouguerneau. Le bonheur d’être seuls à profiter de cet endroit paisible.

plage-saint-cava

À 20 minutes de là, changement de décor radical. En arrivant à Meneham, le ton est donné. Plages de sable blanc, eau turquoise, énormes rochers en granit… Des paysages de carte postale digne des Seychelles.

Meneham est un petit hameau traditionnel breton, un ancien village de paysans-goémoniers-pêcheurs, situé à Kerlouan. On vient ici pour voir parmi les quelques habitations, un corps de garde blotti entre d’énormes rochers. L’endroit fait son petit effet et attire de nombreux visiteurs. Faut dire que le lieu est vraiment photogénique. Une atmosphère particulière s’y dégage. Ce petit hameau accueille des artisans, abrite une auberge, un gîte d’étape et un musée.

menaham-finistere

menaham-finistere

Après quelques photos, nous empruntons le sentier qui mène jusqu’au joli phare de Pontsuval, le dernier phare de notre itinéraire de la Route des Phares. Comptez 1h aller/retour depuis le corps de garde. Les paysages tout au long de la balade sont sublimes. Le littoral breton se dévoile au fil de nos pas. D’énormes rochers de granit posés sur le sable blanc de criques et de plages, une eau translucide aux notes turquoises qui vient compléter ce décor paradisiaque.

paysage-kerlouan

vue-phare-pontusval

Ne manquez pas Meneham, un incontournable de votre séjour dans le Finistère nord !

Où manger ?

  • Le Bistrot des Légendes : Situé dans le petit hameau de Meneham,  ce restaurant vous accueille dans une charmante auberge en pierre et en toit de chaume, au pied du site du corps de garde. Spécialités, cuisine authentique, le tout dans un chouette cadre ! Aux beaux jours, il est possible de manger dehors sur de grandes tables en bois.

Si vous êtes avec des enfants, bébés, prévoyez comme nous un porte-bébé pour pouvoir marcher sur le GR34. Visiter le Finistère Nord en famille, un endroit qui plaira à coup sûr à vos bambins. Visiter des phares, grimper sur d’énormes rochers, embarquer dans un bateau, s’inventer des histoires de marins…bref, coup de coeur assuré !

finistere-en-famille

Notre week-end sur la Route des Phares dans le Finistère Nord s’achève déjà. Nous espérons que vous avez aimé ces belles découvertes et que cela vous donnera envie de venir explorer ce joli coin de France. La Bretagne est sans aucun doute un coup de coeur assuré et encore plus dans le Finistère !

 

Cet article est le fruit d’une collaboration avec Brest Terres Océanes. Nous restons libres de nos choix éditoriaux.

 

 

Articles similaires

2 Comments

  1. Que c’est beau cette route des phares ! Je suis allée dans le Finistère mais pas dans ces coins-là, voici une bonne excuse pour y retourner …. et merci pour les adresses gourmandes aussi !

    1. Trotteurs-addict says:

      Hello,
      Voilà une bonne raison de revenir dans le Finistère. Tu as déjà un petit aperçu. Il y a tellement de pépites à découvrir.
      En plus, on y mange merveilleusement bien 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.