Bienvenue en Bretagne. Un week end au Pays Bigouden, c’est la garantie de paysages sauvages, de patrimoine, de traditions et aussi de talent gastronomique ! Alors suivez-nous, on vous raconte notre séjour dans un endroit authentique et (riche en ressources.)

Plage du tronoen

Jour 1 : Le Guilvinec, le véritable esprit marin

Le Guilvinec, 1er port français de pêche artisanale ! Nous arrivons le vendredi après-midi pour pouvoir assister au retour de pêche de la flotte du Guilvinec (à partir de 16h30 du Lundi au vendredi). Un incontournable ! Direction la terrasse panoramique d’Haliotika, il y a déjà beaucoup de spectateurs. Et en effet quel spectacle, on observe au large les navires rentrer au port les uns après les autres. Ils accostent sous nos yeux, déchargent leurs cargaisons qui s’engouffrent dans la criée sous nos pieds et partent s’amarrer au fond du port. On assiste à ce balai de navires tous plus colorés les uns que les autres et on se délecte du dîner qui approche en observant les magnifiques prises de la journée. La langoustine est majoritaire avec la sole. Nous souhaitons en apprendre un peu plus sur la journée passée par ces hommes en mer.

bateaux le guilvinec

Et pour ça, il y a Haliotika, la Cité de la Pêche. Par un parcours très ludique, on en apprend plus sur le métier de pêcheur et son quotidien, les différentes techniques de pêche, mais aussi sur la suite du circuit avec la criée du Guilvinec (qu’il est possible de visiter) jusque dans nos assiettes. C’est très complet et très intéressant.

haliotika le guilvinec

Pour rester sur le thème de la mer, nous assistons ensuite à l’inauguration de la 9ème édition du festival photo « L’Homme et la Mer » qui se déroule de juin à septembre. Par un parcours dans la ville, on peut découvrir plusieurs séries de photos sur ce thème, faite par 11 photographes sélectionnés. C’est une super initiative de la ville et de l’association éponyme, car cela permet d’avoir un regard différent sur cet univers. Mais surtout, au fil de notre balade de la ville on croise au coin d’une rue, sur un mur, une nouvelle série d’un photographe. La brochure est disponible à l’office de tourisme avec l’ensemble du parcours. Un livret jeu à destination des enfants est même proposé en français et en anglais.

Comme on l’a dit précédemment, le retour de pêche nous a mis l’eau à la bouche. Donc pour dîner, direction l’An Atoll situé à la jolie pointe de Men Meur : attention les yeux et surtout les papilles ! Le concept, c’est Homard – Frites – Mayonnaise maison et vue sur mer (pour les viandards : entrecôte frites !). L’accueil est chaleureux. On vous apporte les homards vivants dans un plat (les présentations sont faites), on nous sert un verre de blanc et 10min plus tard on est face à une assiette gargantuesque : le homard entier cuit poché avec des frites dorées à souhait et la mayo qui nous fait de l’œil. Equipés de notre tablier et de notre pince, nous dégustons ce plat en alternant une bouchée iodée et moelleuse du homard, une frite croustillante tout en admirant la vue sur l’océan. Le paradis ! Le plat est généreux mais on ne peut résister à l’appel du tiramisu en dessert. Bref, vous l’aurez compris une belle découverte culinaire que l’on recommande chaudement.

an atoll homard

Pour dormir nous avons pris nos appartements, ou devrais-je dire notre bungalow, dans le Yelloh village La Plage. Situé à 6 min du centre du Guilvinec et avec un accès direct à la jolie plage du Ster. Bon on a testé le top du top des Bungalows, on avait eu l’occasion de découvrir le sérieux de cette franchise lors de notre week-end à Carantec. Mais ils ont ouvert dans celui-ci un dernier quartier composé de bungalows dernière génération. Bon il y a toujours un petit hic, c’est la promiscuité des logements mais bon faut bien consentir sur quelque chose.  Car ils ont réussi à nous bluffer. D’extérieur c’est chaleureux, ça donne envie de profiter de sa terrasse. Et à l’intérieur, la déco est moderne : pouf dans le salon, une suite parentale digne de ce nom et 2 chambres supplémentaires. En plus, ce dernier quartier se situe à 2 pas de la plage.

yelloh village le guilvinec

yelloh village chambre

yelloh village terrasse

Les couchers de soleils en Bretagne sont canons ! Pour finir en beauté, nous profitons d’un sublime coucher de soleil sur la plage du Ster. Les lumières sont dingues ce soir-là. On sait recevoir dans le Pays Bigouden !

coucher de soleil le guilvinec

coucher de soleil le guilvinec

coucher de soleil le guilvinec

Jour 2 : De Lesconil à la Pointe de Léchiagat

Le matin, nous partons motivés pour découvrir les Menhirs et les dolmens de la région. On s’est aidé de la PR (Promenade & Randonnée) Les Dolmens, longue de 14km. Nous avons décidé de commencer la découverte par le GR34 au niveau de la plage de Kersauz. C’est magnifique, cette grande plage est cernée par des rochers et notamment les rochers de Goudoul ! Comme souvent on s’amuse à deviner une forme dans ces monstrueux cailloux. Juste après, nous découvrons le lavoir de Pors-ar-Feunteun qui bien sûr n’utilisait pas l’eau de mer mais une source d’eau douce toute proche. Les murs entourant le lavoir ont été érigés pour justement le protéger des marées. Ensuite, nous avons essayé de trouver le site mégalithique de Quélarn mais en vain! Nous sommes partis à la chasse du Menhir de Lanvar au Guilvinec. Et c’est un joli exemple de respect et d’intégration dans le paysage résidentiel actuel. Niché au bout d’un quartier pavillonnaire, ce Menhir en impose. Et nous finissons notre promenade sur le GR34 pour retourner dans Lesconil en passant par le Steir Nibilic qui offre un joli paysage sableux à marée basse. Lesconil, c’est aussi son charmant petit port de pêche et ses ruelles fleuries.

plage lesconil

port lesconil

Le midi, on déjeune à Tara Cantine de mer : un hangar réaménagé sur le port en restaurant. L’accueil est chaleureux. Le menu nous permet de découvrir la Mostelle, un poisson pêché dans les cavités rocheuses de la côte ainsi que la spécialité de l’établissement, la lotte lardée sauce au cidre. C’est vraiment très bon, la petite sauce avec la Mostelle est à tomber par terre et la lotte savoureuse et gourmande ! Ajoutez à cela une bière et un soleil breton : vous passerez un super moment.

En début d’après-midi, nous sommes partis pour Léchiagat qui se situe juste en face du Guilvinec mais attention n’allez pas dire qu’on est au Guilvinec 😉 Nous avons découvert l’Enclos des phares. Pour marquer l’entrée du chenal, il y a un premier phare haut de 22 mètres et un second (le petit phare dans l’enclos) haut de 6,5m réalisé en 1869. Mais les maisons autour étant de plus en plus importantes, on décida de créer un autre phare (Le rond au bout de l’enclos) d’une hauteur de 7,2m. Il sera en service de 1903 à 1987. Juste à côté, n’hésitez pas à vous arrêter au bar les Brisants. Avec sa jolie décoration murale, c’est un lieu qui semble respirer les histoires de marins et la bonne ambiance. Si le soleil breton tape trop fort, n’hésitez pas à rentrer à l’intérieur et découvrir les archives sur les murs.

enclos des phares

le guilvinec bourg

Et nous finissons notre petite balade digestive par la découverte du cimetière de bateaux que l’on peut observer au fond du chenal après le pont entre Léchiagat et Guilvinec. Puis, direction la plage de la grève blanche, une magnifique plage de sable blanc et son eau 50 nuances de bleu !

cimetiere de bateaux le guilvinec

Ensuite, nous avons rendez-vous à l’atelier des algues avec Scarlette LE CORRE. Scarlette, marin pêcheur et fille de marin pêcheur est une véritable passionnée. Scarlette cultive les algues depuis plus de 25 ans et les connaît sur le bout des doigts. Elle les transforme et les commercialise dans sa boutique.  Elle nous présente différentes espèces d’algues et ses vertus pour la santé. Saviez-vous que ces algues à l’aspect peu esthétique renfermaient des qualités nutritionnelles exceptionnelles ? Le Chondrus Crispus riche en vitamine C, la Dulse réputée pour ses apports en fer et vitamine B12, le Wakamé, une algue très utilisée dans la cuisine japonaise et qui contient un apport beaucoup plus important en calcium que les produits laitiers mais aussi la laitue de mer et les haricots de mer.

scarlette le corre le guilvinec algues

Après cette présentation des algues, nous assistons à la préparation et à la dégustation de plats : carottes râpées, guacamole, riz cantonnais, fromage de chèvre, mousse au chocolat tout ceci cuisiné à base d’algues. Un mélange de saveurs étonnant.

Et tandis qu’on déguste les différents plats, Scarlette nous parle du port du Guilvinec, de son métier avec passion. Bref, on pourrait l’écouter parler pendant des heures ! Nous avons appris plein de choses. Un moment captivant !

Nous avons ensuite dîné au Poisson d’Avril, magnifique restaurant qui se situe face à l’entrée du port du Guilvinec. C’est un bel établissement qui utilise des produits frais et de saison. Vous aurez le droit à une vraie découverte gustative de la mise en bouche jusqu’aux mignardises. Mention spéciale pour le plat chaud : Filet mignon en croûte d’amande, à tomber! L’accueil est chaleureux, le cadre agréable et la vue sur mer de la terrasse et magnifique. Belle découverte!

restaurant poisson d'avril

Cote sauvage le guilvinec

Nous retournons à Lesconil pour dormir à l’hôtel du port. Bel hôtel situé face à la mer et au port. Les chambres sont confortables et joliment décorées avec une touche de couleurs. On a apprécié le côté salon au rez de chaussée comprenant des jeux et un billard. Un espace détente cosy avec une grande baie vitrée face à la mer.

Jour 3 : Du Phare d’Eckmühl à la pointe de la Torche

Après un excellent petit déjeuner à l’hôtel, nous commençons la matinée par la visite du marché traditionnel du Guilvinec, situé rue de la marine. Fruits, légumes, fromages, viande, poissons et fruits de mer, c’est un festival de couleurs et d’odeurs qui nous mettent en appétit de bon matin.

Nous partons découvrir d’autres pépites du Pays Bigouden. Nous voilà au charmant petit port de Kérity. Nous empruntons un bout du GR 34 en longeant la mer qui s’est retirée à marée basse laissant apparaître une étendue de rochers. Nous arrivons face à lui ! Certainement un incontournable, le phare d’Eckmühl, haut de plus de 60 mètres. Situé à Penmarc’h, il sécurise l’une des côtes les plus dangereuses de France en raison de ses nombreux rochers.  Après avoir grimpé les 307 marches, on profite d’un superbe panorama à 360 degrés avec l’océan à perte de vue. En redescendant, on admire la plongée en spirale de l’escalier. Ultra photogénique !

vue du phare eckmuhl

Tous ces efforts nous ont donné faim ! Direction le restaurant le Nautilus, au port de Kérity. Avec une décoration sur la mer, ce restaurant vous accueille dans une ambiance chaleureuse. Nous avons opté pour une des spécialités de la maison : un risotto aux langoustines. Un plat sans faute, bon et beau ! Et puis, nous sommes dans le pays de la langoustine 🙂 En dessert, nous nous sommes régalés d’un breizh tiramisu. A tomber !

Après cette pause gourmande, nous partons pour nos dernières découvertes. Un lieu à ne pas manquer : la chapelle de Tronoën et son calvaire datant du 15 ème siècle et composés de granit. C’est le plus ancien des grands calvaires bretons. On distingue plusieurs sculptures de pierre représentant des épisodes de l’Evangile. Un lieu chargé d’histoire et plein de charme !

chapelle et calvaire tronoen

calvaire tronoen

On vous conseille de vous rendre à la superbe et grande plage de sable blanc à quelques mètres plus bas.

Plage du tronoen finistere

Plage du tronoen

Un autre coin indispensable à découvrir avant de repartir : La Pointe de la Torche, une presqu’île naturelle de toute beauté. Un endroit très connu pour son côté sauvage et réputé pour être un bon spot de surf. Il y a des dizaines et des dizaines de surfeurs dans l’eau. Une magnifique plage de sable blanc et une eau aux notes turquoise se dévoilent sous nos yeux. Faites le tour de la pointe jusqu’à Pors Carn. Sublime !

pointe de la torche finistere

Nous n’allions pas repartir du Pays Bigouden sans goûter à une dernière spécialité locale : la Kouign. Rien à voir avec le Kouign Amann. Ici, il s’agit d’une crêpe plus épaisse ayant une grande ressemblance avec un pancake. Une kouign parsemée de caramel beurre salé, voilà de quoi bien terminer notre superbe week-end au Pays Bigouden.

kouign finistere

Nous avons passé un merveilleux séjour en Finistère sud aux airs de bout du monde. Les amoureux de nature, de paysages sauvages, de patrimoine et de gastronomie devraient être conquis. Un week-end ressourçant, dépaysant qui est passé tellement vite. Nous reviendrons certainement visiter d’autres pépites de ce joli coin de Bretagne.

le guilvinec

plage dunes pays bigouden

On espère que cet article vous donnera des envies de week-end en pays Bigouden. Un week-end nature entre plages, dunes, côte sauvage et gastronomie.

 

Séjour réalisé en partenariat avec Sensation Bretagne et Destination Pays Bigouden. Nous restons libres de nos choix éditoriaux.

6 Commentaires sur “Un week-end au Guilvinec et les alentours – BRETAGNE

  1. kikimagtravel dit :

    Ohlalala quel séjour de charme !!! Le concept Homard & Frites avec Mayo maison et vue sur mer, je SIGNE !!! vous m’avez ouvert l’appétit avec seulement quelques mots magiques ! Puis y aussi le kouign là avec le caramel beurre salée… je fonds comme une glace au soleil… Je valide Guilvinec et ses alentours et bien entendu ses paysages aussi ! trop top !!!!

    1. Trotteurs-addict dit :

      On a noté que c’est en premier lieu ce qu’on a mangé qui te donne envie de venir visiter Le Guilvinec 🙂 La gourmande !
      Va falloir que tu viennes passer un week-end ici…mais attention tu risques de ne pas vouloir repartir 😉

  2. Sylvaine Latinier dit :

    Superbe article ! C’est un vrai coin de Paradis ce Pays Bigouden et les photos sont magnifiques ! On se retrouve à l’hôtel du Port pourpour mer une tarte bigouden et partager u verre de blanc ?

    1. Trotteurs-addict dit :

      Merci Sylvaine ! Ravis que notre article te plaise d’autant que tu connais bien ce petit coin de Bretagne 🙂
      Avec plaisir pour se revoir à l’hôtel du Port 😉 La tarte bigouden…c’est sacrément bon !

  3. Juliette dit :

    Coucou. Je trouve que tes photos sont très belles, tu mets en valeur la région et les activités que tu as faite. C’était un très bel article 🥰

    1. Trotteurs-addict dit :

      Merci beaucoup Juliette ! Il y a tellement de beaux endroits à découvrir en Bretagne sans compter les nombreuses activités.
      Chacun y trouvera forcément son bonheur 🙂 En tout cas, le pays bigouden est un coin magnifique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *